Diego Trelles Paz

Diego Trelles Paz est né à Lima en 1977. Il est diplômé en cinéma et en journalisme de l’Université de Lima et docteur en littérature hispano-américaine de l’Université du Texas à Austin. Il a été professeur de littérature, de cinéma, de communication et d’esthétique à l’Université de Binghamton (New York), à l’Université Pontificale du Pérou ainsi qu’à l’Université de Lima. Il a publié des receuils de nouvelles Hudson el redentor (2001) et Adormecer a los felices (2015), l’essai Detectives perdidos en la ciudad oscura. Novela policial alternativa en Latinoamérica. De Borges a Bolaño (prix de l’Essai national Copé 2016 au Pérou), et les romans El círculo de los escritores asesinos (2005), Bioy (2012, prix Francisco Casavella et finaliste du prix Rómulo Gallegos 2013) et La procesión infinita (2017, finaliste du prix Herralde). Ses œuvres ont été traduites en français, anglais, italien et hongrois. Actuellement, il réside à Paris. Il a été en charge de la direction littéraire de la partie péruvienne de la revue n°21 Lima/Lisbonne 2017.

En traduction française :
Bioy, Buchet/Castel, 2016
Revue meet n°21 Lima/Lisbonne, direction de la partie littérature péruvienne, meet, 2017