Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /homepages/42/d651422392/htdocs/meet/ecrire/inc/utils.php on line 199
Venezuela - MEET

Venezuela

Julio Garmendia

Julio Garmendia est né en 1898 et est décédé en 1977. Écrivain vénézuélien, il est considéré comme le premier représentant du réalisme fantastique en Amérique latine. Son importance littéraire n’est pourtant reconnue qu’à partir des années 50. Il est l’auteur de trois recueils de nouvelles, La tienda de muñecos (1927), La tuna de oro (1951) et La hoja que no hobía caído en su otoño (1979).

Salvador Garmendia

Salvador Garmendia est né en 1928 et est décédé en 2001. Écrivain vénézuélien, il est l’auteur de plusieurs romans et recueils de nouvelles dont Jours de cendres (éditions Caribéennes, 1998) ou Contes comiques (Gallimard, 1995). Il est notamment influencé par le Nouveau Roman. Avec une certaine ironie, il s’attache à décrire minutieusement personnages et atmosphères. Il obtient le prix Juan Rulfo en 1989 pour sa nouvelle Tan desnuda como una piedra.

Luis Miguel Isava

Luis Miguel Isava est né à Caracas en 1958. Poète vénézuélien, il est aussi traducteur. Il a traduit les œuvres de Saint-John Perse, de Guiseppe Ungaretti et de Paul Celan.

Miguel Márquez

Miguel Márquez est né au Venezuela en 1955. Il est membre fondateur du groupe poétique « Tráfico ». Il a publié entre autres, Cosas por decir (1981), Soneto al aire libre (1986), La casa, el paso (1991) et Poemas de Berna (1992). Ses œuvres ont été incluses dans diverses anthologies, notamment, Antología de la Poesía Venezolana, de Raphaël Arraiz Lucca. Il appartient au COGNAC, le Conseil National de la Culture du Venezuela et à l’organisation du Festival Mondial de Poésie du Venezuela.

Salvatore Maldera Sattori

Salvatore Maldera Sattori a reçu le prix de la jeune Littérature latino-américaine en 2002 et a publié en édition bilingue Encore un air sinistre (meet, 2002).

Miguel Otero Silva

Miguel Otero Silva est né en 1908 et est décédé en 1985. Écrivain vénézuélien, il doit s’exiler à plusieurs reprises pour des raisons politiques. Il signe une série de romans dans lesquels il explore l’histoire sociale du Venezuela. Il accède à la célébrité en 1954 avec son roman Maisons mortes (Gallimard, 1957). Ses derniers livres portent sur des personnages historiques comme Lope de Aguirre (Lope de Aguirre, prince de liberté, Calmann-Lévy, 1980) qui défia Philippe II au cœur de la jungle amazonienne.

Yolanda Pantin

Yolanda Pantin est née en 1954 à Caracas. Poétesse vénézuélienne, elle est également l’auteur de l’œuvre de théâtre La otredad y el vampiro.

Victoria de Stefano

Victoria de Stefano est née en Italie en 1940. Romancière et philosophe vénézuélienne, elle a vécu à Paris, Zurich, Barcelone, Alger et Santiago du Chili.

Arturo Uslar Pietri

Arturo Uslar Pietri est né en 1906 et est décédé en 2001. Écrivain vénézuélien et plusieurs fois ministre, il sera même candidat à la présidence de la République en 1963. Il obtient le prix Príncipe de Asturias de las Letras en 1996. Il est l’auteur de plusieurs romans, recueils de nouvelles et essais dont Les lances rouges (Gallimard, 1933), Les vainqueurs (Critérion, éditions de l’Unesco, 1995) ou Insurgés et visionnaires d’Amérique latine (éditions Caribéennes, 1996).