Bessa Myftiu

Bessa Myftiu est née à Tirana, en Albanie. Après des études de lettres dans son pays d’origine, elle a enseigné la littérature à l’université, pour passer ensuite au journalisme. Depuis 1991, elle s’est établie en Suisse. Docteur en sciences de l’éducation, elle a travaillé pendant quinze ans à la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation à Genève ; depuis 2013 elle enseigne à la Haute Ecole Pédagogique de Lausanne.

Romans :
Ma légende, roman, L’Harmattan, Paris 1998
Confessions de lieux disparus, roman, Editions de l’Aube, La Tour d’Aigues 2007
Amours au temps du communisme, roman, Fayard, Paris 2011
Dix-sept ans de mensonge, BSN press, Lausanne 2017
La dame de compagnie, roman, Encre fraîche, Genève 2018.

Nouvelles :
Vers l’impossible, nouvelles, Ovadia, Nice 2016

Poésie :
- Miq të humbur / Des amis perdus, recueil de poèmes bilingue, Marin Barleti, Tirana 1994
- A toi, si jamais, poèmes, Editions de l’Envol, Forcalquier 2001

Essais :
Nietzsche et Dostoïevski : éducateurs ! Les Paradigmes, Nice 2004
Dialogues et récits d’éducation sur la différence, Les Paradigmes, Nice 2006
Littérature et savoir, essai, Ovadia, Nice 2008